Zum Inhalt springen
des terroirs
des hommes
et leur savoir-faire
des signes d’excellence
Rheintaler_Ribelmais_S_1.jpg
Rheintaler_Ribelmais_S_2.jpg
Rheintaler_Ribelmais_S_3.jpg

Zone d'origine

L'aire géographique comprend les districts de Unterrheintal, Oberrheintal, Werdenberg, Sargans, les communes de Fläsch, Maienfeld, Landquart, Jenins , Malans, Zizers, Untervaz et la principauté du Liechtenstein.

Le savoir-faire

Le Rheintaler Ribelmais AOP est une semoule issue d'une ancienne variété suisse de maïs, le Türggen. Les semis se font jusqu'à mi-mai pour une récolte fin octobre début novembre. Le maïs est ensuite égrené, séché et une fois au moulin, les grains sont nettoyés. La mouture est réalisée dans un broyeur à cylindres ou une meule à pierres, puis passée dans plusieurs tamis qui séparent le produit selon différents degrés de finesse. On obtient alors de la semoule, des finots et de la farine qui peuvent être commercialisés individuellement ou en mélange.

L'histoire

Probablement introduit depuis l'Italie, le maïs Türggen est la plus ancienne variété de maïs implantée dans la vallée du Rhin. Le maïs fut pendant des siècles l'alimentation de base de la population car le climat chaud et humide de la Vallée du Rhin rendait difficile la production d'autres céréales. Le «Rheintaler Ribel» est aujourd'hui un véritable symbole identitaire de la vallée du Rhin depuis le Bodensee jusqu'à Coire que se soit dans les fêtes villageoises, le carnaval ou encore les festivals folkloriques.

Commentaires
Traditionnellement consommé avec un café au lait ou une compote de fruit après avoir été cuit et grillé longuement à la poêle, le «Rheintaler Ribel» est aujourd'hui utilisé dans des recettes originales par des cuisiniers qui font preuve d'innovation et d'imagination pour apprêter cette savoureuse semoule.