Zum Inhalt springen
des terroirs
des hommes
et leur savoir-faire
des signes d’excellence
Sbrinz_S_1.jpg
Sbrinz_S_2.jpg
Sbrinz_S_3.jpg

Zone d'origine

L'aire géographique comprend les cantons de Lucerne, Schwyz, Obwald et Nidwald, Zoug, le district de Muri (canton d'Argovie) ainsi que les communes d'Obersteckholz, de Lotzwil et de Langenthal (canton de Berne). Les zones d'approvisionnement en lait des districts See, Gaster et Neutoggenburg du canton de St-Gall pour les fromageries Walde (8727 Walde), Steinenbrücke (8722 Kaltbrunn) et Schönenberg (9630 Wattwil).

Le savoir-faire

Le Sbrinz AOP est produit quotidiennement et de manière artisanale dans les fromageries de plaines et d'alpage sises dans la zone d'origine. Pour la fabrication d'une meule de Sbrinz AOP de 45 kg, il faut plus de 600 litres de lait cru. Les vaches sont principalement nourries l'été avec de l'herbe et l'hiver avec du foin, l'ensilage étant strictement interdit pour leur alimentation. La recette traditionnelle se transmet depuis des siècles de génération en génération : du lait cru, de la présure pour le caillage et du sel. Une fois moulées et pressées, les meules sont ensuite plongées dans un bain de sel pendant au minimum 15 jours. A la sortie du bain, les fromages sont d'abord entreposés dans une cave tempérée afin de les faire transpirer. Ils sont régulièrement séchés à l'aide d'un chiffon jusqu'à la formation naturelle d'une pellicule de graisse à la surface. Puis les meules sont stockées debout dans une cave froide afin d'y être affinées au moins durant 16 mois.

L'histoire

Selon une archive de l'Etat de Berne, des fromages traditionnels sont acheminés dès le 16e siècle de la Suisse centrale à Brienz, plaque tournante pour l'exportation vers l'Italie. Diverses sources historiques attestent que les italiens nomment ce fromage d'après cette place de commerce, créant ainsi la dénomination Sbrinz.

Commentaires
Le «Sbrinz AOP» s'achète dans tous les commerces de détails et les grandes surfaces de Suisse. Il a besoin beaucoup de temps pour arriver à maturité. Il ne se déguste pas avant 18 mois, âge pour lequel il se laissera facilement raboter sous forme de rebibes. Mais c'est âgé de 22 mois que le «Sbrinz AOP» développe ses pleins arômes. Vous pouvez encore le consommer sous forme de bouchées que vous obtiendrez en brisant de petits morceaux de «Sbrinz» à l'aide d'un couteau à «Sbrinz», un délice à l'apéro ! Le «Sbrinz AOP» apprête également à merveille votre cuisine sous forme de «Sbrinz» râpé!