Zum Inhalt springen
des terroirs
des hommes
et leur savoir-faire
des signes d’excellence

St. Galler Bratwurst IGP

MÉTHODE DE PRODUCTION

Le maître-boucher mélange la viande et le lait en y ajoutant du sel, un peu de poivre et du macis. Après ajouter de la glace, la masse est finement hachée, puis embossée dans des boyaux naturels. La saucisse est alors échaudée jusqu’à ce qu’elle atteigne 68°C, puis refroidie dans de l’eau glacée.

APPARENCE ET QUALITÉS GUSTATIVES

La St. Galler Bratwurst IGP (saucisse à rôtir de Saint-Gall IGP) est une saucisse échaudée blanche, qui se consomme grillée ou poêlée. Sa particularité est le mélange de viande de porc et de veau ainsi que l’ajout de lait, qui explique sa couleur blanche. Si le taux de viande de veau dépasse 50%, la spécialité peut être dénommée St. Galler Kalbsbratwurst IGP (saucisse de veau à rôtir de Saint-Gall IGP).

HISTOIRE

La première mention officielle de la St. Galler Bratwurst figure dans les statuts de la Guilde des bouchers st-gallois de 1438. Il y est indiqué que cette saucisse comprend une part de viande de veau, du lard, des épices et du lait frais. La recette a peu changé depuis les débuts, à l’exception de la St. Galler OLMA-Bratwurst IGP (saucisse à rôtir OLMA de Saint-Gall IGP), créée pour cette foire traditionnelle. Cette variante est plus grande et plus lourde que l’originale.

CONDITIONNEMENT

La St. Galler Bratwurst IGP (saucisse à rôtir de Saint-Gall IGP) est vendue à l’unité, par paire ou en embalage multiple.